Des secousses de plus en plus fréquentes…   Après 22 jours dans notre maison, à Tulamben, tout le village à dû partir, le danger d’une éruption étant trop grand, et depuis, notre projet est au point mort. Nous attendons que le volcan se calme et pour réintégrer notre village. « Sabar », pour nous, c’est une…