3 jours au pays Minang

WE de Pâques  au pays Minang, Sumatra

2 familles : 4 adultes et 5 enfants

Ce qui vaut le coup : Rafflesie, maison de la reine, et toutes les visites culturelles.
Ce qui ne vaut pas le coup : Tissage de songket, moulin a café
  • Jour 1 : Jakarta-Padang-Bukit Tinggi

Après avoir décollé avec 5h de retard sur l’horaire initialement prévu, nous arrivons à Padang à 13.30. Petit aéroport où nous sommes accueillis par Johnny Walker, notre guide pour les 3 jours. Nous partons tout de suite en minibus pour nous arrêter déjeuner à 1h de route de là, dans un restaurant avec point de vue sur des bassins d’aquaculture. C’est la vallée d’Anai. Splendide.
 
 
Vallée Anai
 

Par contre, la nourriture est très pimentée (on s’en doutait un peu) et donc, les enfants râlent, d’autant plus qu’il y a plein de fourmis et qu’il fait assez chaud. Bref, de grands routards…Après déjeuner, on roule encore et on s’arrête dans un village réputé pour ses songket : Pandai Sikat. Malheureusement, les ateliers ont déménagé à cause d’un tremblement de terre et nous ne voyons qu’une vague démonstration de tissage. Par contre, il y a beaucoup d’échoppes dont une magnifiquement traditionnelle, une vraie maison minang, tout peinte, avec des toits en forme de cornes de buffle (pour commémorer la légende de la victoire du buffle minang sur le buffle javanais). En fin d’après midi, nous découvrons Bukkit Tinggi et l’hôtel Gran Malindo où nous allons passer 2 nuits. Correct. Après une bonne douche, nous partons dîner dans un resto pas trop padang et les plats sont plutôt bons. Nous fumons une chicha à la pomme et nous rentrons tous en calèche à l’hôtel.

 

  • Jour 2 : les alentours et la rafflesie

    Aujourd’hui, départ de l’hôtel à 8h, après un petit déj indonésien, donc frugal pour nous…Nous allons à la recherche de la rafflesie, fleur géante de 80cm de diamètre qui ne fleurit que tous les 18 mois, pdt 1 semaine. Un guide local nous conduit dans la jungle où nous grimpons pendant 1 h. La ballade était super, la fleur géante est au rendez vous.

raflesia

  • On part ensuite vers le lac Maninjau par une route très sinueuse, ça nous prend 1 bonne heure. On arrive dans un petit coin de paradis au bord du lac. Les enfants et les hommes se baignent, puis nous dégustons du poisson grillé et des currys délicieux. Nous avons du mal à décoller, mais finalement, vers 3h, on redémarre pour aller visiter une fabrique de sucre de canne traditionnelle. Evidemment, nous arrivons trop tard pour voir le buffle faire tourner la meule !!! Mais nous goûtons au sucre chaud et nous voyons les ouvriers agricoles travailler pour préparer la vente des petits pâtés de sucre au marché. Une ouvrière nous coupe une canne que nous emportons dans le bus. C’est délicieux et pas trop sucré. Ensuite, direction Koto Gadang, village des artisans bijoutiers. Idem, trop tard pour voir les bijoutiers travailler l’argent, mais pas trop tard pour acheter quelques bijoux…Le village a beaucoup souffert du tremblement de terre, les maisons sont très fissurées et la mosquée s’est même écroulée. Les gens prient donc sous une tent en attendant la reconstruction…Retour vers Bukkit Tinggi. Lilou voudrait voir un spectacle de danse et Jhonny connaît un endroit alors nous décidons d’aller dîner rapidement dans un warung (très bon d’ailleurs, les sate kambing et ayam) et de se rendre au théâtre, sans se reposer à l’hôtel. Avec Lilou et Fleur, nous rentrons avant la fin car, les intermèdes musicaux sont vraiment trop longs et nous nous endormons. Nous apprendrons le lendemain au ptit déj que le meilleur était à venir : une danse traditionnelle sur des céramiques cassée, très impressionnante. Tant pis !
  • Jour 3 : Retour Jakarta

Dernier jour, nous décollons à 8h vers le canyon, et ses singes. Ce canyon s’est agrandi depuis le tremblement de terre. C’est très beau. On parcourt la ville, on s’arrête sur la place du beffroi et on continue à travers le grand marché. Sis se fait réparer ses chaussures, Fleur s’achète des baskets, Syl des krupuks, bref, tout le monde y trouve son bonheur !!!On quitte Bukit Tinggi pour retourner à Padang. Il y a plus de 2.30 de route. En chemin, nous stoppons pour voir un atelier de broderie, puis un moulin de café traditionnel, puis nous arrivons à Pagaruyung, le cœur du pays minang où le roi Adityawarman avait son palais. Hélas, il a été complètement détruit dans un incendie il y a 6 mois. Heureusement que le palais de la reine est encore en bon état. La demeure est de toute beauté.

maison minang

Nous voyons aussi des pierres avec des écritures en pallava et des tombes hindouiste de l’époque où les hindouistes ne brulaient pas encore leurs morts. Ces tombes ont une stèle haute au niveau de la tête et une stèle plus basse au niveau des pieds. Déjeuner dans un resto à touristes plutôt pas mal. Puis, départ pour l’aéroport.

  • #1 écrit par patoche
    about 5 months ago

    bonjour, j’ai un projet pour sumatra pour 2019 ou 2020, j’ai entendu parler de ce guide johnny walker dont on parle en bien;pour un voyage comme le vôtre (le mien est plus réduit)combien avez vous payé au guide? votre réponse affinerait le budget de mon projet (je suis avec un collègue de voyage donc 2 pers.)cdt.

    • #2 écrit par Martine
      about 5 months ago

      Franchement, je ne pourrais pas vous dire, je n’ai pas gardé en tête les prix. Vous pouvez lui demander directement pour vous faire un avis. son email : jhonnywalker2006@yahoo.fr
      En tout cas, il est extremement sympathique et professionnel. Il vous plaira surement.

  • #3 écrit par Claude Auvray
    about 10 months ago

    Il s’appelle Jhonny Walker et non, ce n’est pas une blague : jhonnywalker2006@yahoo.fr

    En décembre 2016, Jhonny nous a accompagné de Médan à Padang en passant par Bukit Lawang, le lac Toba et Samosir, Bukit Tinggi , la vallée de Harau et le lac Maninjau, au cours d’un voyage de 17 jours. Il nous a proposé un circuit avec alternance de nuits dans de bons hôtels et d’autres en lodges plus modestes et chez l’habitant, pour partager leur vie pendant quelques heures. De chauffeur / guide, il est devenu notre ami, et nous le recommandons vivement à tous ceux qui souhaitent découvrir Sumatra. Il est très professionnel, à l’écoute de ses clients, toujours souriant, répondant à toutes les questions concernant son pays qu’il connait très bien, et tout ça en bon français. A l’occasion, il sait même décrocher la guitare ou pousser la chansonnette en conduisant.

    Merci Jhonny pour ce très bon moment partagé en ta compagnie.

Aucun trackback pour l'instant